Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/16/d249523016/htdocs/urologia/config/ecran_securite.php on line 245
Urologia-fr - L'hématurie
Urologia-fr.com

L’hématurie

vendredi 7 octobre 2005
par fBihR
 

L’hématurie, c’est la présence de quantités anormales de globules rouges dans les urines. Le fait est significatif lorsque l’on retrouve une hématurie plus de deux fois de suite. Lorsque le sang est visible à l’œil nu (urines roses ou rouges), on dit qu’il s’agit d’une hématurie macroscopique. Par contre, lorsque les globules rouges ne sont visibles qu’au microscope, on l’appelle hématurie microscopique.

Bilan

L’origine d’une hématurie doit toujours être recherchée. Les examens minimums sont les suivants : ECBU, urographie intraveineuse (UIV) et cystoscopie.

L’UIV consiste en une série de clichés radiologiques qui permettent d’évaluer le fonctionnement de l’appareil urinaire. Il comporte l’injection intraveineuse d’un produit à base d’iode appelé "produit de contraste" qui permet de visualiser précisément tout l’arbre urinaire (des artères rénales jusqu’à l’urètre). Il faut signaler au radiologue tout problème d’allergie à l’iode, ce qui ne contre-indique pas l’examen mais demandera une préparation particulière.

La cystoscopie permet de regarder directement dans la vessie. Selon les cas, elle peut être pratiquée au cabinet de l’urologue sous anesthésie locale ou en service hospitalier sous anesthésie loco-régionale ou générale (24 à 48 heures d’hospitalisation). C’est évidemment l’examen de référence qui permet de poser un diagnostic.

Si le patient n’a pas un taux de protéines significatif dans les urines et pas de signe d’insuffisance rénale, le bilan de l’hématurie chez l’adulte peut s’appuyer sur l’UIV et la cystoscopie. Le bilan d’une hématurie chez l’enfant est entièrement différente ne sera pas discutée ici.

Causes

Il a de nombreuses causes possibles à une hématurie. Heureusement, la plupart ne présentent pas de menace sérieuse. Communément, les causes les plus bénignes de l’hématurie sont les infections urinaires et les calculs rénaux. La cause la plus répandue, chez l’homme de 50 ans ou plus, est une poussée d’adénome de prostate. Un petit pourcentage de la population présente des hématuries microscopiques sans cause apparente. Des problèmes de vidange, des blessures de l’urètre, et des exercice violents ("hématurie du Jogger") peuvent également provoquer des hématuries.

Des causes d’hématurie plus graves comportent les tumeurs de vessie, des tumeurs du rein, et l’obstruction de rein. Ce sont des raisons comme celles-ci qui rendent nécessaire un bilan complet de l’hématurie.

Quelques facteurs d’hématurie :

Traitement

Le traitement de l’hématurie dépend principalement de son origine. La perte de sang dans les urines est rarement importante au point de devenir un problème en elle-même. Cependant, cela peut devenir problématique chez certains patients présentant une hématurie macroscopique. Ces patients doivent consulter rapidement et faire un bilan en urgence. Sinon, la plupart des hématuries peuvent être évaluées et traitées selon un mode non urgent.

Une hématurie sur une infection urinaire doit être traitée avec des antibiotiques. Pour une hématurie causée par un calcul urinaire, c’est le calcul qui doit être traité. Toute cause d’hématurie, lorsqu’elle est connue doit être traitée dans la mesure du possible. Si aucune origine ne peut être retrouvée pour une hématurie microscopique, aucun traitement n’est nécessaire.

 

 

Répondre à cet article

Forum

 

 

Copyright 1996-2013 - Urologia-fr - Tous droits réservés - Réalisation du site par fBihR - Aucune des informations contenues sur ce site ne peut être reproduite, diffusée ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord de l'auteur - Site propulsé par SPIP